Logo Pôle Prévention

Apporter une expertise et des solutions utiles aux dirigeants pour la prévention et la gestion des risques

Apporter une expertise et des solutions utiles aux dirigeants pour la prévention et la gestion des risques


ESPACE CLIENT
Actualités Boutique Contact
Actualités pôle prévention

ZOOM ACTUALITE

ZOOM ACTUALITE

TELETRAVAIL : bien l’organiser pour en tirer le meilleur parti

Publié le Avril 2019

Après  les  grèves  de  2019,  la  pandémie de Coronavirus dope le recours au télé travail.


Selon une enquête réalisé par l’Institut CSA et le Comptoir de la nouvelle entreprise Malakoff  Humanis, avant le confinement, 28  %  des entreprises qui n’y recouraient pas auparavant s’y étaient  déjà converties.


Depuis, il est devenu obligatoire pour tous les postes qui le permettent. Mieux vaut donc connaître qu’il comporte pour transformer cette contrainte en expérience positive


Avec l’épidémie de Covid-19, le recours au télétravail est devenu une obligation et non un  choix  réfléchi.  Cette  situation  inquiète  les experts en préventions des risques car, comme le soulignait encore récemment l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, “le télétravail ne s’improvise pas”.


A chaque risque sa solution !


En effet, les télétravailleurs sont exposés à un  certain  nombre  de  risques  spécifiques qu’il convient idéalement de prévenir par des mesures adaptées. Même dans une période telle que celle-ci où, bien sûr, nécessité fait loi, il n’est pas inutile d’en avoir connaissance.


Voici donc une liste non exhaustive des risques associés au télétravail et des moyens d’y faire face, élaborée par la Carsat :



  • L’isolement professionnel. “Le  salarié  peut perdre  son  sentiment  d’appartenance  et  se  re­trouver socialement isolé. ”Une solution : prévoir, des contacts réguliers avec les collègues et des entretiens avec la hiérarchie pour faire le point sur les missions en cours et la charge de travail.

  • Le burn-out lié à la gestion du temps. “Plongé dans son activité professionnelle, le salarié peut être enclin à empiéter sur sa vie privée pour terminer son travail, et réciproquement. ”Une solution : communiquer sur les objectifs attendus et définir avec le salarié les plages horaires durant lesquelles, étant en repos, il ne peut être joint.

  • La violence externe. “Le  télétravail  leur,  s’il est amené à communiquer avec des clients, peut être victime de l’agressivité de clients et devoir y faire face seul. Une solution : identifier, avec le télétravailleur, le problème à l’origine de cette violence et le résoudre. Faire de cette question un enjeu collectif.

  • Les matériels inadaptés. “De nombreux salariés expriment leur stress lié à l’utilisation de matériel inadapté ou de matériel défaillant. ”Une solution : mobiliser les moyens de l’entreprise pour s’assurer que le salarié bénéficie d’un outil de travail adapté à ses missions.

Après  les  grèves  de  2019,  la  pandémie de Coronavirus dope le recours au télé travail.


Selon une enquête réalisé par l’Institut CSA et le Comptoir de la nouvelle entreprise Malakoff  Humanis, avant le confinement, 28  %  des entreprises qui n’y recouraient pas auparavant s’y étaient  déjà converties.


Depuis, il est devenu obligatoire pour tous les postes qui le permettent. Mieux vaut donc connaître qu’il comporte pour transformer cette contrainte en expérience positive


Avec l’épidémie de Covid-19, le recours au télétravail est devenu une obligation et non un  choix  réfléchi.  Cette  situation  inquiète  les experts en préventions des risques car, comme le soulignait encore récemment l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, “le télétravail ne s’improvise pas”.


A chaque risque sa solution !


En effet, les télétravailleurs sont exposés à un  certain  nombre  de  risques  spécifiques qu’il convient idéalement de prévenir par des mesures adaptées. Même dans une période telle que celle-ci où, bien sûr, nécessité fait loi, il n’est pas inutile d’en avoir connaissance.


Voici donc une liste non exhaustive des risques associés au télétravail et des moyens d’y faire face, élaborée par la Carsat :



  • L’isolement professionnel. “Le  salarié  peut perdre  son  sentiment  d’appartenance  et  se  re­trouver socialement isolé. ”Une solution : prévoir, des contacts réguliers avec les collègues et des entretiens avec la hiérarchie pour faire le point sur les missions en cours et la charge de travail.

  • Le burn-out lié à la gestion du temps. “Plongé dans son activité professionnelle, le salarié peut être enclin à empiéter sur sa vie privée pour terminer son travail, et réciproquement. ”Une solution : communiquer sur les objectifs attendus et définir avec le salarié les plages horaires durant lesquelles, étant en repos, il ne peut être joint.

  • La violence externe. “Le  télétravail  leur,  s’il est amené à communiquer avec des clients, peut être victime de l’agressivité de clients et devoir y faire face seul. Une solution : identifier, avec le télétravailleur, le problème à l’origine de cette violence et le résoudre. Faire de cette question un enjeu collectif.

  • Les matériels inadaptés. “De nombreux salariés expriment leur stress lié à l’utilisation de matériel inadapté ou de matériel défaillant. ”Une solution : mobiliser les moyens de l’entreprise pour s’assurer que le salarié bénéficie d’un outil de travail adapté à ses missions.

 Revenir aux actualités

 Revenir aux
actualités